Monday, 29 February 2016

4 élèves se noient dans le Logone

C’est encore la tristesse dans le chef-lieu du département du Logone et Chari, après la mort par noyade le 20 février dernier de quatre élèves du lycée technique de Kousseri. Le drame qui a ôté la vie à deux filles, Maroufa Mahamat Bello, Kaka Harouna et à deux garçons Alhadji Daïrou Alioum et Mahamat Adoum Mahama, a plongé toute la ville dans la consternation.
#LycéeTechnique Ce samedi, après la fin des cours de rattrapage, un groupe d’élèves du lycée technique de Kousseri s’est rendu aux environs de 10 h, au bord du fleuve Logone pour se baigner.

Arrivés sur les lieux, les jeunes élèves se jettent à l’eau. Après quelques plongeons, quatre d’entre eux ne remontent pas à la surface. Pris de panique, et impuissants face à la puissance des eaux, leurs camarades vont alerter les populations riveraines.

Lesquelles ne réussiront pas à extirper les corps sans vie des quatre élèves de première année. Dépassés par les événements, les riverains font appel aux sapeurs-pompiers qui se déportent rapidement sur les lieux du drame. Les sauveteurs, aidés par les pêcheurs, réussissent à sortir les corps inertes des eaux, aux environs de 14 h.

Sous le regard des familles inconsolables des jeunes élèves noyés et de leurs camarades en larmes. A la mémoire des disparus, dont l’âge oscillait entre 12 et 15 ans, le proviseur du lycée technique de Kousseri, Amadou Avilat a déclaré la journée du lundi, 22 février 2016, journée de deuil au sein de son établissement.

Tous les enseignants et le staff administratif du lycée se sont rendus dans les familles des jeunes élèves arrachés à la vie à fleur de l’âge pour leur présenter leurs condoléances.


Source: L’Oeil du Sahel

No comments:

Post a Comment